Céline, 43 ans . Grenoble (38)

Aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous présenter Céline, une amie grenobloise qui a accepté de nous partager ses confidences optimistes. J’ai eu la joie de prendre quelques photos de Céline au détour d’une belle balade en montagne. Puis c’est autour d’un thé que Céline a répondu avec sincérité à mes quelques questions. Voici sans attendre son témoignage.

Bonjour Céline !
Alors, dis-moi, te considères-tu comme une personne optimiste, ou plutôt pessimiste ?

« Ca dépend des jours, mais je dirais aujourd’hui plutôt optimiste. J’ai parfois une tendance naturelle au pessimisme, au découragement, à manquer de confiance en moi. Mais j’ai aussi une tendance à l’idéalisme et à l’espoir. Les deux font que je n’abandonne pas mes rêves, même s’il m’arrive d’être par moment découragée.»

Qu’est-ce qui t’a permis de développer ton optimisme ?
«Le bouddhisme. Depuis que je le pratique, je me suis rendue compte que les difficultés pouvaient être des tremplins, après avoir été des obstacles. »

Y-a-t-il eu des choses difficiles parfois dans ta vie ? Veux-tu nous les partager ?
«Oui, à un moment donné dans ma vie, je me suis retrouvée dans une impasse, face à un mur bien plus haut que moi. Ca a été très difficile. J’ai du aller chercher en moi des ressources que je n’avais jusque là jamais sollicitées. »

Qu’est-ce qui t’a permis de traverser ces difficultés ?
«La découverte du Qi Gong et des massages, à travers la somato-thérapie. J’ai appris à me relier à mon corps et à sentir ce dont il avait besoin. Le corps a les réponses que la tête n’a pas ! J’ai compris qu’en écoutant mon corps, il allait me guider naturellement vers la guérison. Puis j’ai découvert le bouddhisme de Nichiren, une approche japonaise du bouddhisme. Sa pratique m’a donné la foi dans le fait que toutes les clés sont en nous, et que nous avons en réalité un potentiel illimité.
J’ai ainsi pu me rendre compte que c’était moi qui avais crée la situation difficile que je vivais, de par mon passé et mes blessures. Cette situation venait me mettre face à mes failles et mes croyances limitantes. Accepter de les voir m’a permis de vivre avec, d’avancer avec. Et finalement, elles ont pu commencer à guérir et se transformer. »

Optimisme Céline F

Je me suis rendue compte que les difficultés pouvaient être des tremplins,

après avoir été des obstacles.

Quel est ton grand rêve ?
«Etre la femme la plus heureuse du monde ! »

Si tu avais la lampe d’Aladin dans les mains, quel serait ton vœu pour toi ?
«Vivre une histoire d’amour éternelle ! »

Avec cette même lampe d’Aladin, quel serait ton vœu pour le monde ?
«La paix et la joie dans le monde entier. »

Merci beaucoup Céline pour ton témoignage sincère et très inspirant 🙂